mercredi, janvier 14

Quelques drôles de blagues et syllogismes...


...dont nous assurons ne pas être les auteurs ! 

Ces blagues philosophiques traînent sur le net depuis longtemps et sont pour la plupart très mauvaises. 
Mais Hippocrite & Démocrate se fait fort de ne pas seulement proposer du contenu original mais d'être aussi un agrégateur de contenu sur le thème de l'humour philosophique. Par conséquent, il est évident qu'il nous fallait publier ces crottes.

En réalité, ce billet me sert surtout à vous rappeler que si vous connaissez des sites, des images, des vidéos etc. susceptibles de s'intégrer à ce site, n'hésitez pas à nous les faire connaître afin que nous puissions les référencer. De même, si vous êtes vous-même producteur d'humour philosophique (moins rémunérateur que producteur de films pornos mais tout aussi drôle), n'hésitez pas à nous contacter afin que nous puissions diffuser votre lien.

J'espère maintenant que vous avez de bons abdos parce que vous allez rire comme jamais...


L’erreur est humaine,
Je suis un homme,
Donc je suis une erreur

La connerie est humaine,
Heidegger est un homme,
Donc Heidegger est un con 
(mais pourquoi Heidegger et pas un autre ?)

Tout ce qui est rare est cher,
Une prostituée bon marché est rare,
Donc une prostituée bon marché est cher
(mais pourquoi une prostituée ?)

Tous les chats sont mortels,
Or Socrate est mortel,
Donc Socrate est un chat

"Dieu est mort"_ Nietzsche
"Nietzsche est mort"_ Dieu

Descartes entre dans un café et s'assied, prêt à commander. Le garçon s'approche de lui et lui demande : "avez-vous besoin d'un menu monsieur ?". Descartes répond : « je ne pense pas » et disparaît.

18ème siècle, un anglais : "avez-vous entendu, Georges Berkley est mort !". "Ah bon ? Comment cela est-il arrivé ?". "Sa femme aurait cessé de le regarder".

Combien de philosophes... pour allumer une ampoule électrique ?

1) Combien de philosophes sont nécessaires pour changer une ampoule électrique ? 
- ¨Hmmm… c’est une question intéressante, n’est-ce pas ?¨
- ¨Définir ampoule électrique…¨
- ¨Comment peut-on être sûr qu’elle doit être changée ?¨
Réponse : ¨Trois. Un philosophe pour changer l’ampoule et deux autres qui font un débat au sujet de savoir si une ampoule électrique existe ou non.

2) Combien de philosophes existentialistes sont nécessaires pour changer une ampoule électrique ?
Réponse : Deux. Un philosophe pour changer l’ampoule et un autre pour observer comment l’ampoule symbolise un phare incandescent de subjectivité en ce bas monde du Néant Cosmique.

3) Combien de philosophes hégéliens sont nécessaires pour changer une ampoule électrique ?
Réponse : Deux, bien sûr. Un philosophe qui se tient au fond de la pièce en prétendant qu’il ne fait pas noir; un autre qui se tient à l’avant de la pièce et avance que la vraie lumière est impossible. La dialectique ainsi effectuée créer une synthèse qui fait le travail.

4) Combien de maîtres zen sont nécessaires pour changer une ampoule électrique ?
Réponse : Deux. Un maître zen pour changer l’ampoule et un autre pour ne pas la changer.
Réponse 2 (variante) : Trois. Un maître zen pour changer l’ampoule, un autre pour ne la pas changer et un dernier pour faire les deux : changer l’ampoule et ne pas la changer.

Un épicier a engagé comme commis un grand jeune homme à lunettes. 
- Bon, lui dit-il, le premier jour, vous allez commencer par me balayer soigneusement la boutique. 
- Mais, proteste le jeune homme, n'oubliez pas que je sors de la fac et que j'ai une maîtrise de philosophie ! 
- Excusez-moi, fait l'épicier, je n'y pensais plus. 
Alors, venez ici que je vous montre comment on tient un balai.


Parmi les sources (qui ne sont pas forcément les auteurs !) :

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Bien vu!
Remettons-les en place, ces jeunes intellos de philosophards à tête d'ampoule et qui se croient au-dessus de la mêlée tout en parodiant le contraire ... p'tits cons, va
Signé: Raoul pas cool

Anonyme a dit…

Heureusement, pour changer une ampoule un seul psychologue suffit... à condition que l'ampoule est vraiment envie de Changer!

Chris

Anonyme a dit…

Bon, moi j'apporterai ma vision philosophique pour faire remarquer que ces erreurs de logique relèvent de l'ignorance de la théorie des ensembles. En effet, par exemple, si les chats sont mortels, cela n'indique pas que la propriété "mortel" ne s'applique qu'au groupe des chats. En l'occurrence ici, Socrate et les chats appartiennent chacun à un groupe, qui sont tous les deux mortels, l'humain et le félin, mais c'est le groupe des vivants dans sa totalité qui relève de la vie éphèmère...
Il me semble, sans avoir vraiment testé, qu'on pourrait rétablir toutes ces logiques en les incluant ainsi dans la théorie des ensembles, qui permet peut-être, finalement, d'inclure les mathématiques ou logique pure, - portés vers l'erreur du fait de l'abstraction-, dans un raisonnement plus matériel, qui est déjà un peu plus concret et signifiant

I'm not Heiddegger. So who am I...

Anonyme a dit…

à noter qu'un vrai existentialiste ne changerais pas l'ampoule, il laisserait sa change à l'obscurité ^^

Enregistrer un commentaire

Si vous n'avez pas de compte Google, sélectionnez "Anonyme" ou "Nom/URL" pour publier votre commentaire.